La MAIF soutient Solidarité femmes 13

Merci à la MAIF, notre nouveau mécène, pour son engagement auprès de notre association.

Donner à notre Solidarité femmes 13, c’est :

  • S’engager aux côtés des femmes pour leur permettre de retrouver leurs droits à la liberté et à l’intégrité, les accompagner vers la sortie des violences, mettre en sécurité celles qui sont menacées de mort en les éloignant du danger que représente leur agresseur ;
  • Dénoncer les violences qui s’exercent contre les femmes ;
  • Défendre l’égalité entre les femmes et les hommes.

Solidarité femmes 13 mobilisée pour le 25 novembre

A l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, notre équipe sera présente lors des événements suivants :

Le mardi 23 novembre :

Le mercredi 24 novembre :

  • Sensibilisation des personnels du domaine de l’enfance à la question des enfants co-victimes de violences conjugales, dans le cadre de la série d’événements « Ne plus se taire » organisée par les communes membres du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (Martigues)

Le jeudi 25 novembre

Le vendredi 26 novembre :

Samedi 27 novembre :

Lundi 29 novembre :

Le vendredi 3 décembre :

Visite du Pôle France Voile Marseille

Jeudi 18 novembre, dans le cadre de notre projet « Le Quadrathlon des femmes : se reconstruire par et vers le sport » nous avons visité le Pole France Voile de Marseille, structure qui accueille une cinquantaine d’athlètes de haut niveau dans le cadre de leur préparation aux Championnats d’Europe et du Monde.

Les participantes ont ainsi pu découvrir les activités et infrastructures du site, les différents supports olympiques.

Cette visite été également l’occasion de rencontrer quatre athlètes : Ambre, Manon, Alicia et Clara. Des échanges riches et inspirants sur leurs parcours, leur quotidien de sportives, leur préparation pour les JO 2024 !

Merci au Pôle France Voile Marseille et à son directeur, Pascal Chaullet, pour son accueil, son investissement dans notre projet.

Nos ateliers Caméra Songs (avec Piano and Co)

Depuis le mois d’octobre, Solidarité femmes 13 anime, en partenariat avec Nathalie Negro pianiste, compositrice et directrice artistique de Piano and Co, des ateliers Caméra Songs.

Au programme : rythme, écriture, interprétation de partitions sous forme de comic strip, pratique de percussions corporelles. Des œuvres de Steve Reich et Cathy Berberian servent de point d’appui au travail de sensibilisation à l’écoute et au rythme.

Accompagné de la réalisatrice Octavia De Larroche à la vidéo, et du compositeur Olivier Stalla à la prise de son, les participantes réaliseront également, à l’issue de dix ateliers, un clip musical.

Les séances sont ludiques, joyeuses, conviviales et se déroulent sur des sites artistiques prestigieux tels que le Fond Régional d’Art Contemporain (FRAC), le Conservatoire  de Musique de Marseille Pierre Barbizet, ou encore la salle Musicatreize.

Quelques témoignages issus des premières séances :

« Je me sens bien psychiquement. On dirait que j’ai un peu réalisé mes rêves de mon enfance« 

« On se sent libérées… Mon âme, elle a vibré, là !« 

« J’ai complètement enfermé ma sensibilité. Aujourd’hui, je donne un part de moi sans jugement. Ca fait du bien !« 

Une performance publique devrait clôturer ce beau projet fin février 2022 au FRAC !

Intéressée ? Il reste des places ! Pour vous inscrire, contactez l’accueil de Solidarité femmes 13 (04 91 24 61 50) ou Isabelle Organini (06 68 75 14 73).

Médiation autour du spectacle « Rouge lie de vin » de la Compagnie la Variante (Aix)

Mardi 9 novembre à 19h dans l’amphithéâtre de la Verrière d’Aix-en-Provence avait lieu la première représentation du spectacle « Rouge lie de vin » mis en scène par Valérie Hernandez de la Compagnie La Variante. Solidarité femmes 13 a ensuite participé à la médiation plateau. Les échanges avec la salle furent nombreux et de qualité !

Le spectacle « Rouge lie de vin » se présente sous la forme d’une lecture où s’entremêlent plusieurs voix autour des violences conjugales : celle de la juge d’instruction, qui fait le point sur les faits et la condamnation, puis celle de la soeur de la victime qui revient sur le difficile parcours de reconstruction, et enfin celle de l’agresseur depuis sa cellule en prison, arguant l’amour-passion… 

A travers cette choralité, le texte dessine habilement, sans tomber dans le pathétique ou le plaidoyer, la mécanique et la complexité du phénomène d’emprise, pour souligner tout le chemin qu’il reste à parcourir pour sortir de ces violences, jusqu’à libérer la/les voix et la discussion entre le public et l’équipe artistique. A voir et à entendre !

Prochaines représentations à Aix :

Le 25 novembre à 19h au Théâtre Antoine Vitez
– Le 3 décembre à 19h au Centre Social La Provence 

Plus d’informations sur le site de la Compagnie.

Echange entre le public, l'équipe artistique (à gauche) et Eric Florentino de Solidarité femmes 13 (à droite)
L'équipe artistique. De gauche à droite : Tony (le mari), Audrey (la soeur), Valérie Hernandez (metteure en scène) et la juge d'inscrution

Lancement « La rue est à nous ! »

Avec le soutien de la Ville d’Aix-en-Provence, de la Métropole Aix-Marseille Provence, Solidarité femmes 13 lance son nouveau projet, « La rue est à nous », un cycle de marches exploratoires à destination des habitantes des Quartiers Prioritaires de la Ville (Encagnane, Jas de Bouffan, Aix Nord) et du centre-ville d’Aix-en-Provence.

Organisées en non mixité, ces marches ont pour objectif de permettre la réappropriation de l’espace public par les femmes, dans lequel elles peuvent se sentir en insécurité ; de les sensibiliser aux violences faites aux femmes et de créer des espaces de parole bienveillants et sécurisants. Au cours de chaque itinéraire (environ une heure, quatre kilomètres), les habitantes auront également à leur disposition un carnet d’enquête afin d’évaluer leur environnement.

A l’issue de chaque marche, une médiation avec les élu.e.s du territoire est prévue, afin de favoriser l’engagement citoyen, d’améliorer l’aménagement urbain du quartier et, à terme, faire de la rue un espace moins violent pour les femmes.

Nos deux premières marches, respectivement dédiées aux étudiantes d’Aix-Marseille Université et aux habitantes du quartier d’Encagnane se tiendront le 25 et 30 novembre, à partir de 16h45. Intéressée ? Informations et inscriptions auprès de Solidarité femmes 13 : contact@sosfemmes.org.