Notre première croisière en voilier

Dans le cadre de notre projet “Le Quadrathlon des femmes : se reconstruire par et vers le sport”, nous avons organisé notre première croisière pour une partie des participantes du cycle “Voile”.

Samedi 24 septembre, cinq femmes, accompagnées de deux moniteurs de l’UCPA, ont pris le large pour deux jours à bord d’un voilier. Au programme : visite des ‘îles du Frioul et du Planier, de la calanque de Morgiret, baignade, randonnées, repos…

Un grand merci à l’ANCV d’avoir rendu ce séjour possible !

Remise de prix Fondation La Bonne Jeanne

La fondation “La Bonne Jeanne”, a pour but de soutenir des projets ou initiatives portés par des associations accompagnant des personnes malades, handicapées ou en difficulté sociale dans la région PACA.

Le mardi 28 juin, Solidarité femmes 13 a reçu le prix de la fondation La Bonne Jeanne dans les locaux de l’Uriopss, pour son projet “Le Quadrathlon des femmes” ! Les financements perçus couvriront notamment l’achat de tapis de sport pour notre cycle dédié au fitness.

Merci à la Fondation pour son soutien !

Le Quadrathlon des femmes rejoint l’AMPli

Lundi 9 mai, Solidarité femmes 13 et son projet “Le Quadrathlon des femmes : se reconstruire par et vers le sport” ont rejoint l’équipe de l’AMPli.

L’AMPli, qu’est-ce que c’est ? Un accélérateur de l’Economie Sociale et Solidaire, développé par la Métropole Aix-Marseille Provence, avec la Fondation de France Méditerranée, Marseille Solutions, Inter-Made et Cité Ressources. Il est pensé comme un parcours d’accompagnement sur-mesure pour des structures à fort impact social sur le territoire de la métropole, dont Solidarité femmes 13.

Cet accompagnement se déroule du mois de mai à décembre, avec tous les mois :

  • Un temps de mentorat individuel au service des enjeux spécifiques du projet soutenu : recherche de financement, communication, mise en lien, gestion d’équipe…
  • Un temps collectif avec les autres porteurs de projet. Objectif : partager les bonnes pratiques, organiser des temps de formation avec un.e expert.e sur des sujets spécifiques (levée de fonds, communication, gestion du temps…)

L’équipe de l’AMPli est constituée de 11 autres structures implantées dans la métropole :

  • Apprendre ensemble : collectif regroupant tous les acteurs de l’éducation à Marseille. Objectif : impulser des dynamiques collaboratives ambitieuses, développer l’inter-connaissance, encourager le passage à l’action ;
  • Ecole Buissonnière Lab : association ayant pour but de développer la capacité d’entreprendre des projets pour les jeunes de 5 à 18 ans en identifiant leurs talents ;
  • Un autre monde : journal social et culturel marseillais, dit journal de rue, vendu par des personnes en situation de grande précarité ;
  • Sud Side : conception et fabrication de dispositifs scéniques, des décors et tous ouvrages et oeuvres relevant du savoir-faire des métiers liés au spectacle vivant ;
  • Les Muses Urbaines : association exploratrice de grands ensembles au service de la mémoire et de l’évolution à Air Bel ;
  • InCitta : plateforme de soutien à l’activité du tissu associatif, des collectivités territoriales et des acteurs privés à travers des activités de conseil, d’étude et de formation ;
  • Femmes Familles Font-Vert : Groupements d’entraide et de solidarité dans la Cité Font Vert à Marseille ;
  • AJES Auto-école Solidaire : association à Port-de-Bouc dont l’une des actions vise à permettre aux personnes en situation de précarité de passer leur permis de conduire à moindre coût et avec un accompagnement personnalisé ;
  • Centre Social Mosaïque : foyer d’initiative porté par les habitant.e.s et appuyé par une équipe de professionnel.le.s au service de toute la population dans le quartier de la Monaque à Salon de Provence ;
  • Look and Job : structure vitrollaise pour tous les publics travaillant à l’estime de soi et la confiance personnelle à travers un travail sur son image ;
  • Centre Social La Farandole : centre social à Istres avec un projet de plateforme linguistique et de légumerie.

Pour ce premier temps d’échange, les représentant.e.s des structures se sont rencontrées dans la Tour de la Marseillaise pour faire connaissance, présenter ses projets respectifs, identifier ses forces et ses besoins en tant que structure de l’ESS, aborder les prochaines étapes de l’AMPli. Prochain rendez-vous le 16 juin pour un temps collectif !

Début du cycle équitation (Quadrathlon des femmes)

Lundi 25 avril, dans le cadre de notre projet “Le Quadrathlon des femmes : se reconstruire par et vers le sport”, nous avons débuté un nouveau cycle sportif, dédié à l’équitation.

D’avril à juin, deux groupes constitués de 8 personnes accompagnées par Solidarité femmes 13 participeront à 8 séances d’équitation encadrées par les moniteur.rice.s du centre équestre Pastré, où se dérouleront tous les entraînements. Ils ont lieu tous les lundis et vendredis matin, de 9h30 à 11 heures.

Différents ateliers “inspiration professionnelle” seront ensuite proposées aux participantes du projet. Au programme : rencontre avec la police montée, découverte du métier de maréchal-ferrant, visite de maréchalerie… !

Solidarité femmes 13 labellisée Fondation Alice Milliat

La Fondation Alice Milliat et New Balance ont mené au cours du mois de février un appel à projets auquel nous avons soumis notre projet “Le Quadrathlon des femmes : se reconstruire par et vers le sport”. Objectif : soutenir des initiatives destinées à faire progresser la place des sportives dans la ville de Marseille et leur permettre de faire du sport où elles veulent, quand elles le veulent et dans la tenue qu’elles souhaitent. Notre projet a retenu l’attention des membres du comité sélectif et Solidarité femmes 13 a été récompensée, en recevant la somme de 2 700 euros !

Nous obtenons également le label “Fondation Alice Milliat”. Créé en 2017, il permet d’obtenir la reconnaissance de la fondation, pour une meilleure visibilité des projets ; de valoriser les initiatives permettant d’oeuvrer efficacement à la promotion du sport féminin.

​Qui est Alice Milliat ? Née le 5 mai 1884 à Nantes et décédée le 19 mai 1957 à Paris, elle est la première dirigeante du sport féminin mondial. Sportive, elle pratique l’aviron à haut niveau et s’est également essayée à la natation et au hockey sur gazon.

Elle devient Présidente du club Fémina-Sport en 1915 et fait partie des fondatrices de la Fédération des Sociétés Féminines Sportives de France en 1917. Elle en deviendra d’ailleurs la Présidente dès 1919. Devant l’immobilisme des fédérations sportives à inclure des femmes dans le monde du sport, Alice Milliat voit plus grand et fonde en 1921 la Fédération sportive féminine internationale.

Elle fait de la participation des femmes aux Jeux Olympiques son plus grand combat et devant les multiples refus du Comité International Olympique (CIO) de les intégrer aux compétitions, elle décide d’organiser des compétitions féminine.

Le succès de ces « Jeux Olympiques Féminins » est tel que le CIO autorise enfin les femmes à concourir dans le sport roi de l’olympisme moderne : l’athlétisme. Les premières athlètes y participeront à partir des Jeux Olympiques d’Amsterdam en 1928. Alice Milliat sera d’ailleurs invitée au jury des épreuves d’athlétisme de ces Jeux ; seule femme entourée de nombreux dirigeants masculins.

Au vu de son combat, Alice Milliat reste une figure encore trop méconnue de l’histoire du sport. Certaines municipalités lui rendent à leur façon hommage, en nommant des rues ou gymnases à son nom (Nantes, Bordeaux, Sainte Luce sur Loire…). Le Département de Loire-Atlantique compte désormais une “Maison des Sports – Alice Milliat”, un symbole fort dans la reconnaissance de cette femme actrice de l’histoire du sport. 

Rencontre avec Frank Mc Court

Dimanche 6 mars, dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, Frank Mc Court, propriétaire de l’Olympique de Marseille est venu nous rendre visite dans nos bureaux.

L’occasion de lui présenter notre association ainsi que notre projet “Le Quadrathlon des femmes : se reconstruire par et vers le sport”.

Au-delà d’une visite ponctuelle, cette rencontre nous a également permis d’échanger sur la ville de Marseille, le tissu associatif qui la compose, les institutions, les actions de lutte contre l’exclusion existantes… Un après-midi riche et de belles perspectives !

L’équipe du projet a ensuite été invitée au match OM-Monaco au Stade Vélodrome. Un beau moment de partage… Malgré la défaite !

Initiez vous aux arts martiaux !

Dans le cadre de notre projet “Le Quadrathlon des femmes : se reconstruire par et vers le sport”, nous proposons des séances d’arts martiaux – Yoseikan Budo et Judo – aux femmes bénéficiaires de notre association.

Les cours ont lieu tous les jeudis, de 10h30 à midi au Dojo Bougainville (6 Bd de Sévigné 13015 Marseille) et sont animés par Kyoshi Mochizuki, expert fédéral de Yoseikan Budo et Manel Hamani, championne de France de Judo.

Intéressée ? Il reste des places ! Inscriptions auprès de Margaux Barou par téléphone au 06 78 90 68 77 ou par mail : m.barou@solidaritefemmes13.org

Pass vaccinal obligatoire. Séance payante (2 euros).

Visite de la Ministre Nadia Hai

Ce jeudi 13 janvier, Nadia Hai, Ministre déléguée auprès de la Ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargée de la Ville est venue nous rencontrer au Dojo Bougainville pour découvrir notre projet : “Le Quadrathlon des femmes : se reconstruire par et vers le sport”, prix de l’ESS 2021 mention “Utilité sociale”.

La Ministre a notamment participé à une séance de Yoseikan Budo, animée par Kyoshi Mochizuki, moniteur sportif, fils du fondateur de cet art martial, rencontrer les participantes du projet. Des échanges riches sur l’impact et les bénéfices de l’activité sportive dans le processus de réappropriation de leur corps.

Cette rencontre était aussi l’occasion de présenter notre projet de marches exploratoires “La rue est à nous !”, nos actions dans les Quartiers Prioritaires de la Ville, à Aix-en-Provence et Marseille. De beaux projets en perspective… !

“Le Quadrathlon des femmes” récompensé

Notre projet “Le Quadrathlon des femmes : se reconstruire par et vers le sport” est lauréat du Prix Coup de Coeur Les défis 2021 AESIO mutuelle.

Depuis trois ans, Les Défis soutiennent et incitent les acteurs locaux à réaliser leurs projets en les finançant avec l’ambition d’agir au plus près des territoires et de faire face aux nouveaux défis de notre société.

Nous remportons un chèque de 1 000 euros !

Remise du prix de l’ESS 2021

A l’occasion de la clôture du mois de l’ESS 2021 – événement national qui a pour but de mettre en lumière les savoir-faire et activités d’acteur.rice.s qui se mobilisent pour l’Economie Sociale et Solidaire -, notre association a reçu le Prix de l’ESS 2021 dans la catégorie “Innovation sociale”.

Ce concours vient ainsi récompenser notre projet “Le Quadrathlon des femmes : se reconstruire par et vers le sport”, qui entend utiliser le sport comme outil de reconstruction et de remobilisation des femmes victimes de violences conjugales ou sexuelles.

Les actions menées par Solidarité Femmes 13 ont un impact fort sur le territoire en matière de lutte contre les violences conjugales ou sexuelles. Nous sommes fiers que cette association soit récompensée. Solidarité Femmes 13 partage les mêmes objectifs et valeurs portées par la commission régionale de la CRESS Provence-Alpes-Côte d’Azur qui sont de définir, sensibiliser et promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes“, a souligné le Président de la Chambre régionale, Denis Philippe, lors de la cérémonie de remise des prix présidée par Olivia Grégoire, Secrétaire d’Etat à l’Economie Sociale Solidaire et Responsable et Jérôme Saddier, Président d’ESS France.

Le replay de la cérémonie est disponible ici.