Le Quadrathlon des femmes : se reconstruire par et vers le sport

Le “Quadrathlon des femmes : se reconstruire par et vers le sport” est un projet co-construit par Solidarité Femmes 13, Marseille Solutions et l’UCPA.

Ce projet est né d’un double constat : celui de la sous-représentation des femmes dans le monde sportif (sur les terrains et dans les instances de décision) et celui de la nécessité de soin des blessures physiques et psychiques des femmes victimes de violences, souvent éloignées de l’emploi. A cela s’est ajouté un élément contextuel de taille, l’organisation des Jeux Olympiques à Marseille en 2024 et la création d’emploi autour des métiers du sport.

La pratique sportive, couplée à la découverte d’un nouveau milieu professionnel et de filières dites “en tension” nous est alors apparue comme une solution pour remobiliser ces femmes, leur proposer un nouveau projet professionnel, les accompagner dans leur parcours de soin. 

De nombreuses études décrivent aujourd’hui les multiples conséquences des violences conjugales et sexuelles sur la santé des victimes. “La violence au sein du couple a une incidence majeure sur la santé des femmes, que ce soit du fait des blessures provoquées ou des affections chroniques qu’elle peut engendrer. les coups reçus, l’état de tension, de peur et d’angoisse dans lequel elles sont maintenues par leur agresseur, ont de graves conséquences et sont à l’origine de troubles variés. 

Les données disponibles montrent que, comparées aux femmes n’ayant jamais subi de violences, ces femmes présentent des symptômes physiques et psychiques plus nombreux et s’estiment en moins bon état de santé” (1) 

Ces symptômes sont nombreux : lésions, dépression, dévalorisation de soi, troubles du sommeil, syndrome du stress post-traumatique… En effet, fréquemment, la violence dépasse la capacité physique et psychique a la surmonter. “Les troubles psychos traumatiques sont des conséquences normales et universelles des violences qui s’expliquent par la mise en place par le creveau de mécanismes neurobiologiques et psychiques de survie à l’origine d’une mémoire traumatique et d’une dissociation traumatique” (2).

Et si le sport venait panser ces parties dissociées ?

 

(1) Henrion, Roger. “Les femmes victimes de violences conjugales, le rôle des professionnels de santé : rapport au ministre chargé de la santé” La Documentation française, 2001

(2) Salmona, Muriel. Dissociation traumatique et troubles de la personnalité post-traumatiques. In Coutanceau R, Smith J (eds.). Les troubles de la personnalité en criminologie et en victimologie. Paris, Dunod, 2013. 

Envie d’en savoir plus ? Cliquez ici pour télécharger la fiche projet.

En 2021, “Le Quadrathlon des femmes” a reçu le prix national et régional de l’ESS, mention “Utilité Sociale” et est lauréat du Prix Coup de Coeur Les Défis AESIO Mutuelle. Il est également labellisé “Fondation Alice Milliat”. En 2022, il est lauréat de l’appel à projets annuel de la Fondation La Bonne Jeanne.

 Sporsora - Création du Fonds Alice Milliat

Objectifs du projet

  1. Reconstruire : co-élaboration,  avec les différents acteurs du projet, d’un parcours sportif sur mesure, à intégrer au parcours de reconstruction des femmes victimes de violences conjugales ou sexuelles ; 

       2.  Remobiliser : création de vocations grâce à la pratique sportive et à la mise en place d’ateliers d’aide à l’insertion professionnelle.

Mise en œuvre

Pendant 12 mois, proposition de quatre cycles sportifs (voile, arts martiaux, équitation, fitness) de 12 semaines chacun. Ces cycles sont pensés par notre partenaire l’UCPA comme un véritable parcours de remise en forme. Chaque cycle peut accueillir 16 participantes. Une participation symbolique de 2€ par séance est demandée. Toutes les autres dépenses sont prises en charge.

Pour chaque cycle de 12 séances :
– 8 séances de pratique sportive pour prendre confiance en soi, se dépasser, se recentrer, s’apaiser ;
– 4 séances “inspiration professionnelle” (découverte d’un lieu sportif, rencontre avec une sportive de haut niveau, visite d’un centre de formation, témoignage métier).

Sept – déc 2021
Voile
 
8 séances de voile
4 ateliers métiers
 

Cette activité largement implantée à l’échelle de Marseille permet d’évoluer dans un environnement à la fois familier et différent pour voir la ville autrement.

Objectifs : développer sa confiance en l’autre, son sens de la coopération, sa détermination à se fixer un objectif, à s’y tenir et sa capacité à mettre en œuvre différentes techniques pour y parvenir.

Ateliers “inspiration professionnelle” : 

– Visite du Pôle France Voile Marseille, en présence de son directeur, Pascal Chollet 

– Rencontre avec Ambre Papazian, championne française de IQFoil (nouveau support olympique de planche à voile)

– Visite du centre de formation AFPA Pointe Rouge 

– Rencontre avec l’association La Touline, spécialisée dans l’orientation et l’accompagnement du grand public vers l’emploi maritime. 

 

Janv 21 – mars 2022
Arts martiaux
 

8 séances d’art martial
3 ateliers métiers

Objectifs : développement de compétences en matière de self défense, de contrôle des ses émotions, de gestion du stress et du rapport à la violence.

Par le travail autour du corps capable de se défendre, c’est la confiance en ses propres capacités que l’on développe.

Ateliers “inspiration professionnelle” : 

– Rencontre avec Marie-Alice Devoille, présidente de l’association Femmes en Défense et monitrice fédérale en savate défense 

– Rencontre avec Nelly Moussaid, championne du monde de karaté 

– Visite du club de boxe marseillais Jeremy Sportouch Kick Boxing (JSKB)

Mars – juin 2022
Equitation
 

8 séances d’équitation
4 ateliers métiers

Objectifs : à travers la médiation animale, l’équitation permet aux participantes de travailler leur rapport à la communication avec un corps étranger, au trouble du schéma corporel et aux sensation d’angoisse et d’anxiété.

L’équitation est ici vue comme un soin mêlant dimension psychiques et corporelle.

 Juin – sept 2022
Fitness

8 séances de fitness
4 ateliers métiers

Objectifs : travail sur le bien-être et sur la souplesse, sur la respiration, sur le rapport à soi et la conscience de ses émotions.

Revue de presse

“Running. Faire en sorte que les femmes puissent courir à la tombée de la nuit” – Ouest-France – 10 mars 2022

“Quand le sport permet aux femmes victimes de violences de se reconstruire” – Made in Marseille – 8 mars 2022

“Le sport c’est la santé !” – Lettre d’information Marseille Solutions – Février 2022

“Quand le sport aide les femmes victimes de violences à se reconstruire” – Le Monde – 26 janvier 2022

“Après les violences conjugales, du sport pour se reconstruire” – Marcelle – 20 janvier 2022

“Prix ESS 2021 : Toutenvélo et Solidarité femmes 13 récompensés” – Essentiel Santé Magazine – 3 décembre 2021

 

Sponsoring 

Vous êtes un·e professionnel·le ? Une entreprise ? Et vous souhaitez soutenir notre projet ? Voir notre dossier de sponsoring